25 médicaments génériques sont suspendus en France

By | décembre 9, 2014

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) a annoncé la suspension de 25 médicaments génériques dont l’ibuprofène. Les derniers contrôles effectués sur les produits ont mis à jour des anomalies, et pour prévenir tout problème, l’ANSM a choisi de les suspendre.

Les génériques sont des médicaments de synthèse qui coûtent moins cher que les médicaments ordinaires. Généralement produits en Inde, ils offrent les mêmes principes actifs que les médicaments conventionnels des grandes firmes thérapeutiques… Mais suite à des contrôles de terrain conduits en Inde sur le site de production d’Hyderabad, l’ANSM a décidé d’en suspendre 25. Parmi ces 25 molécules génériques désormais retirées du marché se trouvent l’ibuprofène (Cristers), l’antidépresseur escitalopram (Abbott Products) et l’antihistaminique desloratadine.

La suspension sera effective à compter du 18 décembre 2014. L’ANSM rassure et affirme que jusqu’ici, aucun effet indésirable dû aux génériques qui seront retirés n’a été mentionné. Cependant, les tests de contrôle et d’efficacité réalisés sur ses produits sont un garant essentiel pour le consommateur… Il est donc préférable de prévenir les déconvenues plutôt que d’avoir à y faire face.

L’Allemagne, le Luxembourg et la Belgique ont même emboîté le pas à la France en suspendant également les 25 médicaments génériques dont il est question. Toutefois, des tests sont en cours dans des laboratoires indépendants afin de pouvoir remettre au plus tôt sur le marché les molécules actuellement suspendues.