Cigarette électronique : un réel point fort pour la santé publique

Une cigarette électronique et un fumeur
A_UNIVERS_TELEPHONIE_468x60.gif

Le secteur de l’e-cigarette est souvent malmené à tort, car, finalement, ce mode de consommation aurait des effets positifs. Une étude s’est focalisée sur les bénéfices référencés au niveau de la santé. Sur ce marché, les avis divergent autour de ce sujet tabou qui pourtant mérite d’être évoqué.

Choisir des eliquides qualitatifs pour jouir de tous les avantages

Il n’est pas rare de découvrir des actualités négatives autour de la cigarette électronique, mais en creusant un peu plus, des scientifiques ont été nombreux à prôner les bénéfices de ce mode de consommation. Les premiers effets positifs seraient identifiés du côté des fumeurs qui souhaiteraient stopper cette addiction. Pour tenter de la supprimer, ils passeraient au fil du temps à l’e-cigarette qui les aiderait finalement à mettre un terme au tabac classique.

Cela s’avère être très intéressant notamment lorsque les consommateurs ont recours à des produits de qualité comme l’eliquide Cigusto. Cette marque de eliquide bénéficie du savoir faire « made in france » et de ses normes sanitaires.

Utiliser l’e-cigarette pour rompre avec le tabagisme

Il y a quelques semaines, une enquête prônait déjà les bénéfices de cette cigarette électronique, car elle serait intéressante pour la santé publique. Les chercheurs mentionnaient dans leur rapport que les adeptes du tabac avaient plus de chance de réussir leur projet en se dirigeant du côté des cigarettes électroniques. Cela devrait donc motiver tous les fumeurs qui veulent mettre un terme à cette addiction nocive pour la santé. Elle est pointée du doigt pour sa responsabilité dans le développement de certains cancers, dont celui des poumons. Le College Royal de médecine qui est à l’origine de cette étude précise que ces données devraient être prises en compte dans la lutte contre le tabac.

Cela fait une décennie que les humains ont recours à la cigarette électronique

Les conclusions de l’enquête ont été saluées par un pneumologue à savoir Gaston Ostiguy. Ce dernier a rejoint l’avis des chercheurs en affirmant que cette fameuse cigarette électronique pouvait se dévoiler comme un outil très intéressant pour les fumeurs. Elle est donc moins nocive que le tabac classique selon lui. Elle est déjà bien intégrée dans le paysage, car, depuis 10 ans, des adeptes utilisent l’e-cigarette. Pour l’instant, aucune affaire négative mettant en avant une responsabilité dans un cancer n’a été identifiée par les médecins ou les pouvoirs publics.

A_UNIVERS_INFORMATIQUE_300x250.gif
Pin It

Les commentaires sont fermés