Sida (VIH) : l’autotest sera disponible fin juin 2015

By | mai 6, 2015

Il sera possible dans quelques semaines de réaliser un autotest du sida. Le test, bien conforme aux exigences communautaires, vient d’obtenir son marquage CE et va pouvoir être commercialisé sur le territoire français par son fabricant, la société AAZ, spécialisée dans le matériel biomédical.

Le grand public pourra se le procurer pour un montant de 28 euros (avec une TVA standard) dans différents lieux : en officine, sur le site web d’une pharmacie ou encore en libre-service. Les professionnels de santé et les associations réclamaient depuis déjà un certain temps la libre commercialisation de ce type de test, qui permettra de lutter encore plus efficacement contre la propagation du virus.

Ils n’ont néanmoins pas encore l’autorisation de vendre ces dispositifs médicaux mais des associations de santé échangent actuellement avec les pouvoirs publics pour obtenir l’autorisation et favoriser le dépistage de la maladie chez les personnes aux revenus très modestes.

Il suffit de prélever une goutte de sang et de laisser le système l’analyser en une quinzaine de minutes pour prendre connaissance de sa séropositivité.
La fiabilité du teste avoisine les 100% pour « une infection qui date de trois au minimum » selon l’infectiologue Gilles Pialoux.

Le test permet de détecter les anticorps produits dans le cas d’une infection au VIH, il s’agit d’une réaction du système immunitaire qui a identifié le virus. Ces mêmes anticorps ne peuvent cependant pas être repérés les premières semaines après l’infection, lors du temps de séroconversion, il ne sert donc à rien d’effectuer un test quelques heures après un rapport à risque.

Un dépistage positif doit être suivi d’un nouveau test par une prise de sang, et si le diagnostic est confirmé, le patient est tout de suite mis sous traitement. Pour se faire, il est important d’appeler Sida info service ou de contacter directement son médecin traitant.

A lire aussi :
Dépister le SIDA avec son smartphone