Que devient la graisse que l’on perd lors d’un régime ?

By | décembre 19, 2014

Une étude réalisée par deux chercheurs australiens prouve que la majorité des kilos perdus lors d’un régime est éliminée par voie respiratoire. Un phénomène méconnu par la plupart des professionnels de la santé.

Le « British medical journal » a rendu public le mardi 16 décembre 2014 les résultats d’une étude sur les voies d’évacuation des graisses au cours d’un régime. Cette étude a été réalisée par Ruben Meerman et Andrew Brown, deux professeurs en biotechnologie de l’université de Nouvelle-Galles du Sud en Australie. Selon les résultats obtenus par ces deux chercheurs, les kilos sont éliminés par voie respiratoire lors d’un régime. Ces chercheurs ont précisé que ce phénomène est méconnu de la plupart des professionnels enquêtés à savoir docteurs, diététiciens et autres. Ils précisent en effet que dans l’échantillon enquêté, plus de la moitié des spécialistes auraient affirmé que la graisse perdue est transformée en chaleur ou en énergie.

En effet, la perte du poids est le résultat de l’oxydation qui est la libération d’atomes contenus dans les cellules graisseuses. Ces professeurs ont donc retracé le chemin de ces atomes pour aboutir à ce résultat. De façon précise et pour 10 kg de graisses éliminés, 8,4 sont évacués sous forme de dioxyde de carbone par les poumons et 1,6 transformés en eau et éliminés via les liquides corporels (urine, larme, excréments, etc.). Toutefois, cette étude fait remarquer qu’il faut inspirer 29 kg d’oxygène pour évacuer 10 kg de graisse. Il faut donc respirer plus pour éliminer plus. Ce qui n’est pas évident puisqu’on ne programme pas sa respiration et la forcer entrainera d’autres conséquences (palpitation, vertige, perte de connaissance).

En outre, ces professeurs expliquent qu’on éliminerait 40 g de carbone en faisant une heure d’exercice chaque jour. Ils recommandent d’ailleurs que cela soit pris en compte dans les programmes scolaires.