Streaming Musical : Fermeture du site Grooveshark

By | mai 1, 2015

Grooveshark, une alternative intéressante à Deezer ou Spotify, vient malheureusement d’annoncer à ses fans sa fermeture définitive. La plateforme de streaming musical a communiqué cette information en précisant les raisons de cette décision qui paraît très soudaine, pour celles et ceux qui n’ont jamais eu écho des litiges qu’a connu cette société.

Les problèmes de Grooveshark ne datent pas d’aujourd’hui. Les concepteurs du site ont eu maille à partir avec plusieurs grandes maisons de disques depuis quelques années, ils n’ont en effet pas pris soin d’acquitter de nombreux droits d’auteur. Les propriétaires de la plateforme de streaming musical Floridienne font cependant amende honorable et s’en prennent seulement à eux-même. Ils présentent « leurs excuses, sans réserve », et indiquent qu’ils ont « éffacé toutes les oeuvres en stock couvertes par des droits d’auteur ».

Grooveshark a été fondé en 2006 et il a été très rapidement plébiscité par les internautes américains. Près de 30 000 000 de personnes fréquentaient ce site chaque mois, mais le succès de cette plateforme n’était pas vu d’un bon oeil par tout le monde, un juge fédéral avait déclaré à l’automne 2014 que les concepteurs de Grooveshark incitaient les utilisateurs à partager des fichiers musicaux, notamment ceux qui avaient été enlevés du site à cause de problèmes de copyright.

Le montant des dommages et intérêts aurait pu être supérieurs à 700 000 000 de dollars, mais les propriétaires sont parvenus à trouver un accord avec les plaignants, les maisons de disque Universal Music, Sony Music et Warner Music Group. Il s’agissait de renoncer à la propriété du site et de la propriété intellectuelle de l’éditeur. On comprend ainsi mieux le Mea Culpa total formulé par Grooveshark.