Le viagra féminin va être commercialisé pour satisfaire 40% des femmes

By | août 21, 2015

Le viagra féminin va être commercialisé, l’agence américaine des médicaments vient de donner son accord.
Cette annonce va ravir les femmes, du moins 40% d’entre elles.

40% des femmes souffrent d’un manque de libido et vont pouvoir trouver « le bonheur » en profitant de ce médicament.
Ce médicament n’est destiné qu’aux femmes n’étant pas ménopausées en manque de désir.

Commercialisé sous le nom de « Addyi » par la firme Sprout Pharmaceutical, le « Flibanserin » va permettre d’augmenter le désir des femmes.
Ces femmes qui souffrent d’une hypoactivité sexuelle qui ne résulte ni d’un trouble biologique ou psychologique, pourront avoir de nouveau une activité sexuelle et une libido « normale ».

Ce médicament a été découvert par accident tient à rappeler la FDA (Food and Drug Administration). Après trois essais cliniques au Canada et aux Etats-Unis, parmi 2400 femmes non ménopausées et âgées de 36 ans en moyenne, 10% des participantes ont noté une amélioration significative de leur activités sexuelles (peu importe la situation avec le partenaire).

La pilule agit sur la sérotonine, un neurotransmetteur impliqué dans les fonctions physiologiques (sommeil, agressivité). La molécule que contient la pilule agit comme un aphrodisiaque ; et pourtant, au départ elle était étudiée comme antidépresseur.

Des effets secondaires sont notés sur les boites, les patientes doivent être au courant de ces risques avant d’en prendre. Une forte baisse de la tension artérielle, une tendance à la somnolence et des syncopes peuvent survenir lors des prises de la pilule. Ces risques sont augmentés avec la prise d’alcool ou avec la prise d’autres médicaments.

Si les relations sexuelles s’améliorent indéniablement, comme pour le viagra masculin, il sera impératif de consulter un professionnel de la santé pour obtenir ces pilules.