Plus de boissons Sodas en libre service

By | avril 2, 2015

Les boissons de sodas en libre service ne vont plus être qu’un lointain souvenir pour les accrocs aux fast-food. En effet, les parlementaires ont adopté dans la nuit de mercredi à jeudi un amendement visant à interdire ces fontaines délivrant des sodas de manière illimitée.

Il est à l’initiative de l’UDI et il concerne le projet de loi de modernisation du système de santé. Les boissons précisément interdites par ce texte seront précisées prochainement lors de la publication d’un arrêté ministériel. C’est le député Arnaud Richard du parti politique du centre-droit qui a défendu cet amendement, se souciant des boissons sucrées qui favorisent le développement de l’obésité en France. La ministre de la santé Marisol Touraine a indiqué que ce type d’interdiction avait déjà était pris dans d’autres pays, les autorités jugeant ces fontaines à soda trop « attractives ».

Les élus centristes ont indiqué que la seule boisson indispensable à l’organisme était l’eau. Des objectifs de réduction de la consommation des boissons sucrées ont été fixés dans le cadre du programme national nutrition santé. Moins d’un enfant sur quatre doit à l’avenir boire plus d’un demi-verre de boissons sucrées par jour. Les parlementaires UDI ont en outre regretté les pratiques de certaines entreprises de restauration, qui attirent « le consommateur et l’inciter à certaines consommations excessives et néfastes pour la santé ».

Désormais seront interdites toutes les « fontaines proposant des boissons avec ajout de sucres ou d’édulcorants de synthèse », qu’elles soient installées dans des « lieux ouverts au public ou recevant du public », qu’elles soient mises à « disposition en libre service, payant ou non ». Les consommateurs trouvaient notamment de ces systèmes de distribution à KFC, Quick mais aussi chez Ikea.