Le VIH déclin de la virulence du virus

By | décembre 10, 2014

La virulence du VIH semble diminuer actuellement selon des chercheurs de l’Université Anglaise d’Oxford. Ces derniers ont constaté cela en s’intéressant à des personnes infectées au Botswana et en Afrique du Sud.

Ils ont en fait remarqué que le virus avait connu des mutations génétiques pour échapper aux antirétroviraux au Botswana, territoire où l’épidémie d’infections est apparue beaucoup plus tôt, comparativement à l’Afrique du Sud. Cette évolution a entraîné une baisse de la capacité du VIH à se répliquer.

Ces travaux, publiés dans les Comptes rendus de l’Académie des Sciences (PNAS)
en début de semaine, se révèlent être porteurs d’espoir pour toutes celles et ceux qui luttent activement contre le développement de cette terrible maladie. En effet, « l’usage accru […] des antirétroviraux » favoriserait le « déclin de la virulence du virus ».

Le combat n’est néanmoins pas prêt de s’arrêter. Les mentalités n’évoluent pas forcément dans le bon sens, notamment en Europe. Une enquête menée en France révélait il y a seulement un mois qu’un tiers des étudiants ne portaient pas de préservatifs lors d’une relation sexuelle. La visibilité de l’épidémie a faibli dans l’hexagone ces dernières années, et le danger perdure toujours si les jeunes ne demeurent pas vigilants.