La tremblante du mouton transmissible à l’homme

By | décembre 18, 2014

C’est une étude française qui vient de prouver que la tremblante du mouton, l’équivalent de la vache folle, peut être transmise à l’homme.

Il faut rappeler que la tremblante du mouton est une maladie neurodégénérative mortelle qui affecte les mammifères. La maladie la plus commune chez l’homme est celle de Creutzfeldt-Jakob.

Jusque là, seule la maladie de la vache folle, (l’ESB) était connue pour sa transmission à l’homme, mais cette fois, il est prouvé que celle du mouton peut aussi nous toucher. C’est grâce à Olivier Andréoletti est son équipe que cette étude a pu être démontée. Des souris génétiquement modifiées pour posséder les mêmes gênes que l’homme ont été infectées par la tremblante du mouton, l’organisme humain étant simulé par ces gênes, la maladie transmise et active, il n’y a plus aucun doute.

Ces souris infectées ont survécu 500 jours. A la suite de cela, des parties du cerveau ont été prélevées et comparées à des parties de cerveau soumis à la vache folle, de nombreux points comparables ont put être décelé entre les deux maladies. La transmission de la maladie ne s’est pas arrêtée là car une propagation de prions anormaux, à l’origine de la maladie de Creutzfeldt-Jakob ont également été décelés.

Pour l’instant aucun lien n’a pu être établi entre les cas de Creutzfeldt-Jakob et la tremblante du mouton, il n’y a donc aucune menace de santé publique, mais certaines mesures de précautions doivent tout de même être mises en place souligne Olivier Andréolitti. Il faut assurer un suivi épidémiologique chez l’homme et chez les animaux et maintenir le blocage sur certaines denrées alimentaires, comme la cervelle, la moelle épinière, les yeux.