Grossesse : l’hypertension des risques d’avoir un enfant autiste

By | décembre 10, 2014

La pré-éclampsie est une maladie qui se manifeste au cours de la grossesse et qui se caractérise par de l’hypertension artérielle. Elle a des conséquences néfastes sur la santé de l’enfant, et plus particulièrement, elle provoque de l’autisme chez la grande majorité des nourrissons.

L’autisme est une maladie infantile dont les premiers symptômes sont généralement des troubles mentaux. Les médecins cherchent depuis longtemps à en déterminer l’origine, et il semble qu’une équipe américaine vient enfin de la trouver ! En effet, ces chercheurs américains se demandaient si le fait qu’une mère souffre d’hypertension artérielle au cours de sa grossesse ne pouvait pas expliquer l’autisme chez son enfant…

Ils ont donc mené dans le nord de la Californie une étude visant à déterminer les facteurs génétiques et environnementaux de l’autisme sur près de 1000 enfants âgés de 2 à 3 ans. Toutes les mamans de ces enfants avaient souffert de pré-éclampsie, maladie qui provoque de l’hypertension artérielle au cours de la seconde moitié de la grossesse. A l’issue de l’étude, les chercheurs ont remarqué que plus de 500 enfants étaient atteints d’autisme et 200 de retard de développement.

Ces résultats attestent qu’il existe un lien entre l’hypertension artérielle chez la mère et l’autisme d’un enfant… Et si l’on en croit les propos de Cheryl Walker, membre de l’équipe de recherche, les retards de développement sont plus accentués chez les enfants dont la mère a fait une pré-éclampsie sévère. En effet, la pré-éclampsie entraîne chez la mère la perte de protéines dans les urines, et par conséquent prive le fœtus d’oxygène et de certains nutriments. Le cerveau de l’enfant est alors soumis à un stress oxydatif qui permet le développement du syndrome de l’autisme.