Grippe : bientôt un vaccin universel ?

By | août 26, 2015

Les vaccins contre la grippe sont habituellement confectionnés par anticipation, un hiver à l’avance. Les scientifiques les conçoivent en pronostiquant les souches qui circuleront la prochaine saison hivernale. Cependant, les souches ont tendance à muter rapidement dans le cas des virus grippaux, l’efficacité des vaccins est alors fortement amoindrie.

Deux équipes de recherche indépendantes se sont concentrées sur ce sujet et sont parvenues à mettre au point des vaccins basés sur un élément du virus qui a tendance à évoluer moins fréquemment, il s’agit de la tige de l’hémagglutinine.

Les scientifiques hollandais ont modifié la composition de cette tige dans le but qu’elle devienne plus stable. Le vaccin qu’ils ont testé sur une souris a provoqué une production élevée d’anticorps dirigés contre cette région. Les résultats sont sans appel, la protection a été très efficace contre la souche H1N1 et H5N1.

Les chercheurs l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses de Bethesda ont quant à eux associés des nanoparticules à la tige de l’hémagglutinine originaire du virus H1N1. Cette opération a eu pour conséquence la fabrication d’anticorps assurant une protection optimale à la souris.

Les résultats de ces études ont été publiées dans deux célèbres revues scientifiques Science et Nature Medicine. Ils suscitent l’émoi dans la communauté scientifique puisqu’ils génèrent l’espoir d’un vaccin universel dans les prochaines années. Des millions de morts pourraient être évités dans le monde. D’autres travaux doivent confirmer l’efficacité de ces vaccins, et doivent bien entendu être testés chez l’être humain.