Ebola pourrait être vaincu d’ici la fin de l’année

By | août 17, 2015

L’épidémie d’Ebola est à l’origine d’un désastre sanitaire sans précédent sur le continent africain. Elle a en effet touché près de 30 000 personnes essentiellement dans trois pays, au Libéria, en Guinée et en Sierra Leone. Près d’un tiers des hommes et des femmes infectés sont décédés des suites de cette terrible maladie. Ce sont notamment les personnels de santé qui ont été affectés par Ebola, lorsqu’ils ont du faire face à l’afflux de personnes infectées dans leurs établissements hospitaliers

Pourtant, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se veut on ne peut plus rassurant quant à l’évolution du virus en Afrique, elle a en effet annoncé qu’il pourrait être vaincu d’ici la fin de l’année si les moyens pour le combattre continuent à être mobilisés.

C’est Margaret Chan, la directrice de cette grande organisation, qui a récemment dévoilé cette information, qui n’est pas partagé par tous les scientifiques. Francisco Veas, directeur de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), semble dubitatif. Il rappelle que les moyens engagés pour la recherche demeurent « aujourd’hui très limités, tous domaines confondus » et estime que c’est « l’innovation » qui permettra aux autorités et aux chercheurs d’identifier des solutions pour combattre les maladies.

Francisco Veas se remémore la communication de l’OMS dans les années 70, ses porte paroles avaient affirmé qu’ils allaient pouvoir prochainement « éradiquer toutes les maladies infectieuses ».
Celles-ci présentent malheureusement un caractère « multiformes », avec une grande variabilité du virus, voilà pourquoi elles sont si dures à enrayer lorsqu’elles commencent à se propager. Les gouvernement n’étaient pas « préparé » à l’arrivée d’Ebola selon lui.