Cancer du pancréas : un virus modifié détruit les cellules cancéreuses

By | janvier 11, 2015

La lutte contre le cancer du pancréas est peut-être en train d’avancer de manière significative. L’Inserm de Toulouse travaille sur un traitement se basant sur l’injection de virus oncolytique, c’est-à-dire capable de détruire les tumeurs.

C’est plus précisément un virus dérivé d’Herpes simplex, destiné à tuer les cellules cancéreuses de l’organe abdominal, tout en restant inoffensif pour les cellules de l’organisme.

In vivo, le virus en question a été injecté sur des tumeurs humaines greffées sur des souris, et des résultats encourageants ont été observés, en particulier avec la diminution de la taille des tumeurs. Des test in vitro ont aussi été accomplis en parallèle avec succès. Le virus s’est propagé dans les cellules cancéreuses et a réussi à les éliminer, en préservant les cellules saines du pancréas.

Pierre Cordelier, responsable de l’étude au Centre de recherche en cancérologie de l’Oncopôle de la ville Rose estime que la prochaine étape est l’essai clinique sur l’homme, qu’il espère pouvoir mener prochainement.

Aucune méthode thérapeutique pour lutter contre cette maladie n’a malheureusement porté ces fruits à ce jour. Seulement 2% des patients atteint du cancer du pancréas sont vivants 5 ans après avoir eu connaissance du terrible diagnostic, et plus de 3/4 des personnes malades décèdent avant le début de la deuxième année.