Économie : Les salariés et les patrons du privé restent pessimistes

By | mars 30, 2015

Depuis 5 ans, le moral des ménages français n’a jamais été aussi haut, et pourtant. Les chefs d’entreprises et les salariés du privé restent bien pessimistes quant à l’économie du pays, c’est ce que révèle le sondage Ipsos pour Cesi.

84% des patrons sont pessimistes sur leur capacités à embaucher dans les six prochains mois.
65% de ces derniers estiment qu’il a très peu de chance d’offrir une augmentation à leurs employés.

Les salariés manquent également de confiance vis-à-vis de l’embauche (69%) et vis-à-vis de leur salaire (76%). Par contre, les employés sont plus optimistes que leurs patrons (52% contre 32%).

Les 35 heures dans le collimateur, pour les employés et les patrons. Les salariés du privé sont mitigés sur la question, mais ils sont tout de même 44% pour la suppression des 35 heures et 46% contre. Les patrons sont pour à hauteur de 75%.

La question du travail dominical ne fait pas l’unanimité non plus

Le travail du dimanche, grand volet de la loi Macron ne fait pas l’unanimité chez les patrons (ni chez les salariés). Aujourd’hui 39% des patrons estiment que c’est une bonne chose que d’autoriser le travail dominical, mais ils sont tout de même 35% à ne pas approuver. Les salariés sont plus réceptifs à cette idée, 52% d’entre eux sont pour, 37% sont contre.

Ce sondage montre également que la création d’un unique contrat de travail n’est pas si bien perçue que cela. 60% des patrons sont pour alors que « seulement » 39% des salariés sont pour. L’âge de la retraite reculé, c’est rejeté par 44% des patrons et 70% des salariés. Le Smic supprimé, non approuvé par 54% des chefs d’entreprise et 77% des salariés.