Tirs à la Kalachnikov Cité de la Castellane à Marseille

By | février 9, 2015

Le flou persiste encore à la Cité de la Castellane à Marseille. Les tirs de Kalachnikov qui ont été entendus ce lundi matin dans le 15ème arrondissement ont-ils visés les forces de l’ordre ou était-ce une simple intimidation entre bandes rivales sur fond de trafic de stupéfiants ?

Il s’est peut être passé les deux faits successivement ce matin dans ce quartier sensible de la cité Phocéenne. La police a été alertée par des riverains au sujet d’hommes tirant en l’air avec des armes de guerre (AK-47). Une fois arrivée sur les lieux, les forces de l’ordre auraient également essuyé des tirs mais aucune personne n’a été blessée.

Il s’agirait d’une bande qui aurait voulu intimider dans un premier temps une autre bande à la tête d’un point de deal dans ce quartier, qui génèrerait pas moins de 30 000 euros de chiffre d’affaires par jour. Des chiffres à en faire palir les plus grandes entreprises de la cité Phocéenne. Une façon d’essayer de reprendre ce qui leur appartenait, ou simplement de tenter de prendre le contrôler d’un marché très florissant.

Dans un second temps, ces mêmes hommes n’auraient pas vu d’un très bon oeil la visite des dépositaires de l’autorité public dans la Cité la Castellane. Le GIPN est rentré dans le bâtiment 5, et des armes et des gilets pare-balles ont été découverts.
Les policiers ont mis la main sur 7 kalachnikovs lors de leur intervention dans la cité, d’après les dernières informations. Une goutte d’eau dans un océan…
Il y a néanmoins peu de chances de voir une flambée de violence dans ce quartier ce lundi. En effet, les hommes derrière les trafics ont trop à perdre à se mesurer aux forces de l’ordre. Seul le calme leur permettra de reprendre leur business très lucratif.