Coronavirus : l’ère des robots a commencé !

By | octobre 15, 2020

un robot

A cause de l’épidémie de Coronavirus, relever les entreprises touchées par la crise économique est devenu un enjeu crucial. Le plan de relance de l’État français est composé de différentes mesures qui visent à moderniser ces sociétés à travers la robotique et la cobotique afin de leur offrir la possibilité d’être plus compétitives en matière de production sur le plan international.

Un plan de financement pour lancer l’industrie du futur

Les autorités souhaitent relancer le prêt French Fab avec une aide de 45 millions d’euros destinée aux PME et aux TPE. Ce plan de financement vise à moderniser et numériser ces entreprises pour les rendre plus compétitives. Grâce à ce dispositif, les banques pourront mettre des fonds à disposition des entreprises. Les prêts pourront aller de 100 000 euros à 5 millions d’euros sur des durées de remboursement comprises entre 2 et 12 mois.

Mais le plan du gouvernement ne s’arrête pas là. En effet, il propose aussi une subvention «Industrie du futur» pour que les entreprises investissent dans les nouvelles technologies. Mais les sociétés concernées doivent se tourner vers des catégories bien précises comme la réalité virtuelle, la mise en place d’équipements robotiques de type bras robotique industriel par exemple.

Le budget gouvernemental prévu pour soutenir les entreprises s’élève à 45 millions d’euros en 2020, à 140 millions d’euros en 2021 et pareil pour 2022. Autrement dit, le gouvernement prévoit un plan de financement de 320 millions d’euros pour soutenir les TPE et PME.

Robotique industrielle et cobotique pour surmonter la crise du Covid-19

L’épidémie a fait avancer l’innovation dans la robotique. Beaucoup de sociétés ont souffert à cause de l’arrêt brutal de leur production. Et il a été remarqué que seuls les robots industriels ont pu continuer à faire vivre les chaînes de production. Donc, pour ne pas mettre les salariés en danger mais aussi pour permettre à l’entreprise de survivre, il est primordial de s’adapter en optant pour des robots ou des cobots.

Le cobot est plus apprécié que le robot industriel dans le monde de l’entreprise. En effet, cette machine n’est pas destinée à remplacer l’Homme mais elle a été fabriquée pour collaborer avec lui. Ce n’est donc pas un robot autonome, le cobot a besoin de nous pour être utilisé en temps réel ou alors pour être configuré. Ils sont pilotés par une personne à distance ou à proximité. Ce qui veut dire qu’un cobot ne prendra pas la place d’un ouvrier.