Banque en ligne : faut-il ouvrir un compte bancaire sur internet ?

By | septembre 21, 2014

Les offres de banque en ligne se multiplient, faut-il ouvrir un compte bancaire sur internet ? 

Les banques en ligne ont toujours connu de nombreux préjugés depuis leur arrivée sur nos écrans. Entre 1994 et 2014, les évolutions qu’elles ont connues ont été spectaculaires.

Aujourd’hui nous nous retrouvons avec une large gamme de banques ayant plus ou moins séduites les consommateurs.

C’est alors que nous nous posons des questions du genre : cette banque est-elle sérieuse ? Ou encore : Pouvons-nous leur faire confiance ? De nombreuses questions auxquelles nous allons tâcher d’y répondre.

Une image qui s’est largement améliorée.

Soumises aux préjugés, les banques en ligne ont su apporter une bonne image à leurs services. Cette bonne image a été accompagnée de nombreux spots publicitaires vantant les mérites, les atouts et le sérieux desdites banques. En outre, aujourd’hui le consommateur accorde davantage sa confiance. Une banque qui montre bien cette confiance est Boursorama, en effet, en 2013 elle comptait plus de 500 000 clients. En tout, sur les 70 millions de comptes bancaires présents en France, 3 millions sont en lignes. Ce nombre parait dérisoire, cela ne représente que 4,29 % du total des comptes. Néanmoins, ce chiffre a de grandes chances d’évoluer au cours des prochaines années. Depuis la crise de 2008, les banques ont vu leur crédibilité s’effriter à l’avantage des banques sur internet. De nombreux spécialistes s’accordent à dire que l’ascension des comptes bancaires en ligne ne cessera pas d’augmenter.

Comment peuvent-elles proposer des services à un prix si bas ?

Beaucoup de consommateurs se sont interrogés sur la question. Comment peuvent-elles proposer une carte bancaire gratuite pendant 3 ans, proposer des taux d’intérêts compétitifs ou encore offrir des bonus de bienvenue au-dessus du marché ?
Il est important de reprendre point par point les questions et de ne pas tout mélanger. Une banque en ligne a des coûts de fonctionnement très bas. Elles n’ont pas d’agence partout dans le pays et sont seulement disponibles sur internet. Beaucoup sont des filiales de grandes banques françaises et connaissent déjà le « terrain ».

Elles connaissent les consommateurs, leur consommation, leurs cibles, leurs recherches, etc. De ce fait, elles n’ont qu’à s’adapter au consommateur et cela se fait très rapidement et très simplement. Les coûts de fonctionnement qu’elles n’ont pas à dépenser sont en partie reversés dans des offres promotionnelles qui séduisent les clients. Expliquant ainsi, les taux d’intérêt compétitifs et les bonus de bienvenue importants. Cependant, il est nécessaire de relativiser ces derniers, les taux d’intérêt sont maintenus durant plusieurs mois ou plusieurs années à un haut niveau, mais baissent par la suite.

Les bonus de bienvenue sont accordés à des consommateurs déposant une somme d’argent dans l’ordre de cent euros, généralement tout en s’engageant à rester sur cette banque durant plusieurs mois. Hello Bank, par exemple, offre un bonus de bienvenue après les trois mois d’activités du compte en ligne.

Les banques en ligne réduisent au maximum la séparation entre elles et leurs clients imposée par internet.

Internet a du bon et du mauvais. Le bon permet de réduire les coûts de fonctionnement comme nous l’avons expliqué ci-dessus, mais impose une barrière entre la banque en ligne et ses clients. C’est pour cela que le secteur des banques en ligne connait un degré d’innovation conséquent. Au début présentent sur le minitel aujourd’hui sur les smartphones et tablettes en étant passées par les ordinateurs personnels. La barrière qu’internet imposait naturellement s’est peu à peu envolée, aujourd’hui, il est possible de se connecter à son compte bancaire à n’importe quel moment ou endroit grâce à son téléphone portable. Il suffit de télécharger une application et le tour est joué. Les contraintes sont donc pour la plupart envolées. Les banques en lignes proposent, enfin, un service client de qualité, pour la plupart, ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Les clients peuvent donc contacter la banque à n’importe quels moments. Les questions et les demandes sont traitées de manière professionnelle.

Quelle est la clientèle des banques en ligne ?

Nous avons dit précédemment que la clientèle ne cessait d’augmenter. Il est aussi important de noter que ladite clientèle se rajeunit considérablement. Nous pouvons séparer les consommateurs en deux groupes, « les plus de 39 ans » et « les 18 / 39 ans ». Les banques en lignes ont remarqué que la tranche d’âge des « 18 / 39 ans » connaissait une plus grande augmentation qu’elle des « plus de 39 ans ». En outre, ce phénomène s’explique par le fait que la première tranche d’âge a connu l’avènement d’internet et a su acquérir les prérequis idoines afin de l’utiliser au mieux. En définitive, ce mouvement continuera à s’accentuer dans le temps.

En conclusion, le secteur de la banque en ligne connait une ascension qui n’est pas près de se stopper. Les clients font de plus en plus confiance aux banques en lignes et ces dernières continuent d’améliorer leurs images. Les préjugés disparaissent petit à petit et une confiance s’instaure entre les deux parties. L’avènement des nouvelles technologies sera sans doute un nouveau facteur positif pour les banques en ligne.