Les Eurodéputés veulent scinder Google en deux

By | novembre 21, 2014

La puissance de Google pourrait-elle être réduite par l’Union Européenne dans les mois à venir ? C’est en tout cas le souhait d’une partie des députés européens, bien déterminés à limiter l’omnipotence du groupe de Mountain View sur le vieux continent. Le Financial Times révèle ce 21 novembre que les eurodéputés vont très prochainement soumettre au vote une motion visant à la scission de Google. Les régulateurs de l’Union aimeraient effectivement réduire le pouvoir de la firme américaine en séparant ses activités de recherche de ses nombreux autres services.

Si le parlement n’a pas l’autorité pour gêner véritablement l'emprise de Google dans l’univers du High-tech, ce pouvoir peut tout de même influencer la commission européenne à créer une loi qui déstabiliserait incontestablement le géant du Web. Ce n’est pas la première tentative de certains technocrates européens de vouloir limiter l’aura du grand groupe américain au cœur de l’Union Européenne. L’un d’entre eux, Gunther Oettinger, a notamment évoqué ses doutes quant au projet de Google lié à la conduite de voitures sans aide humaine. Cet allemand a par ailleurs fait couler beaucoup d’encre quand il a réclamé à Google l’affichage de résultats de recherche plus neutres.

L’entreprise de Larry Page est en position de force dans son pays d’origine mais c’est véritablement en Europe et particulièrement en France qu’elle surpasse les autres moteurs comme Bing et Yahoo, avec près de 95% de parts de marché.