Le clone de Michaël Jackson ou john Lennon pour bientôt ?

By | novembre 3, 2014

Depuis le clonage de la première carpe en 1963 et surtout celui de la brebis Dolly à la fin des années 1990, l’homme s’est mis à rêver. La possibilité de reproduire à l’identique un être humain n’est peut être juste qu’une question de temps. Aussi la nouvelle du clonage de Michael Jackson 5 ans après sa disparition est loin de faire sourire l’opinion publique. Surtout que la perspective de voir ressusciter l’immense star de la pop musique internationale dépasse largement le cercle fermé de ses admirateurs.

Le clone de Michaël Jackson, c’est pour bientôt!

Le clonage fait fantasmer l’humanité entière. Il faut dire que la perspective de se dédoubler à l’infini et ainsi arriver à une certaine forme d’immortalité a de quoi faire rêver tous les êtres humains.
Lorsqu’on interroge des spécialistes du clonage, on apprend que pour réussir un clonage humain -sur le papier- il suffit d’une seule cellule humaine saine et en bon état que l’on peut récupérer soit du vivant d’une personne soit sur son cadavre. Aussi, il y a moins de chances de pouvoir cloner un homme des cavernes qu’une personne décédée depuis peu de temps. L’information provenant d’un écrivain américain selon laquelle peu de temps avant son décès, l’icône de la pop planétaire aurait dépensé des millions de dollars pour convaincre des chercheurs européens d’effectuer un clonage de sa personne après sa mort a de quoi enthousiasmer et remplir d’espoir tous les fans de la star. Imaginez la sensation, le retour de la star sur scène entrain d’interpréter de nouvelles chansons en faisant son célèbre moonwalk! Surtout si comme l’affirme l’écrivain -et par ailleurs Directeur new-yorkais du centre sur les extra-terrestres- les chercheurs étaient bien en possession d’un peu de sperme congelé du chanteur mythique. Alors que ce soit une vraie info ou de l’intox, cette nouvelle est entrain de raviver l’espoir de voir un jour le clonage d’un être humain ressusciter littéralement un être cher ou une personne célèbre.

Une enveloppe de Michaël Jackson mais une personne complètement différente

Le clonage numérique est déjà une réalité. Reconstituer la voix d’une personne sur un ordinateur ou établir le plus fidèlement possible ses traits sur un écran est à la portée d’un informaticien même moyen. Plus difficile est certainement d’arriver à poser des questions à un avatar ainsi constitué et espérer qu’il va répondre comme la personne dont il est sensé être le clone. Les informaticiens sont cependant très confiants d’arriver un jour à créer un clone numérique de chaque être humain capable de constituer un vrai héritage numérique. Mais le clonage humain même s’il est un jour autorisé et parfaitement au point laisse sceptique un bon nombre de spécialistes. En effet, les spécialistes estiment que ce n’est pas parce qu’on pourrait être en mesure de reproduire trait pour trait le clone d’un Michael Jackson que ce dernier aurait la même conscience que son original. Aussi, la perspective de créer un être en tout point semblable d’une personne célèbre sans que le clone puisse avoir les mêmes idées ni les mêmes passions que son double ne soulève pas du tout un intérêt démesuré de la part des scientifiques. Loin de là.

Enfin, s’il est séduisant d’imaginer pouvoir un jour ressusciter une personne chère ou un artiste comme Michael Jackson ou John Lennon, tant leur héritage et leur aura sont importants, la perspective de revoir un Hitler ou un Jack L’éventreur fait froid dans le dos. Elle est loin en effet de faire la même unanimité, c’est le moins que l’on puisse dire. Ceci pose ainsi inévitablement la question de l’autorisation du clonage humain en dehors bien sûr de toute règle éthique.