Adblock : le torchon brûle entre les éditeurs français et les bloqueurs de publicité

By | décembre 3, 2014

Les éditeurs français se déclarent prêts à poursuivre en justice les sociétés productrices de logiciels qui bloquent la publicité. Une procédure semblable a été engagée en Allemagne récemment, et les éditeurs français pensent agir de même afin de préserver leur compétitivité sur le marché.

Qui sont les bloqueurs de publicité ?

Les bloqueurs de publicité sont des programmes qui bloquent les annonces publicitaires afin que celles-ci ne dérangent pas la navigation. Le plus populaire d’entre tous est Adblock Plus, développé par la société allemande Eyeo. Selon les dernières statistiques, quelque 144 millions de personnes utilisent au moins un bloqueur de publicité dans le monde. Ce chiffre qui va croissant a connu une hausse de 69% en un an… Une expansion qui inquiète sérieusement les éditeurs de publicité, car ceux-ci craignent de perdre à long terme leur audience.

Une bataille judiciaire va s’engager entre éditeurs et bloqueurs

S’inspirant de l’expérience de leurs confrères allemands, les éditeurs français représentés par le Geste et l’IAB France envisagent de porter plainte contre les bloqueurs. Il est vrai, la présence des bloqueurs induit une baisse de l’audience des éditeurs de 20 à 40%, mais il y a pire… Les bloqueurs ont conçu leur modèle économique sur la base d’un paiement que leur verseraient les éditeurs. Le principe est simple : si un éditeur souhaite que ses publicités ne soient pas bloquées, il verse une rémunération au bloqueur et produit des publicités conformes aux critères de ce dernier.
Pour les éditeurs, ces contraintes sont abusives et s’apparentent à de l’extorsion.

En attendant que la justice prenne le relai pour trancher leurs différends, les éditeurs et les bloqueurs affûtent leurs armes technologiques. Les éditeurs se sont mis à diffuser des bandes qui mettent en garde les internautes sur les dangers de la disparition des publicités, et les bloqueurs veulent intégrer à leur liste noire le nouveau modèle de publicité dénommé « Native advertising ». La bataille ne fait que commencer…