Passage de 23 à 25 euros la consultation chez le médecin ?

By | mars 27, 2015

La consultation chez votre médecin généraliste risque de passer de 23 euros à 25 euros. C’est le tarif que vient de proposer MG France à tous ses adhérents. Ce syndicat majoritaire chez les médecins généralistes propose cette tarification car ils sont en désaccord avec le projet de loi Santé.

Mardi prochain, jour de l’arrivée de la séance plénière de la loi Santé, un mouvement de fermeture des cabinets des médecins généralistes aura lieu. C’est fortement symbolique, mais en faisant cela, le prix des consultations généralistes vient s’aligner avec celui des spécialistes pour une durée indéterminée. En conséquence, les patients vont devoir débourser de leur poche les 2 euros supplémentaires sauf si les complémentaires se charge de rembourser ce dépassement.

Le Docteur Claude Leicher expliquant même qu’il ne voit pas pourquoi la complémentaire ne rembourserait pas ce dépassement. Le directeur Nicolas Revel de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie annonçait la tenue d’une discussion sur l’augmentation du tarif de la consultation lors de la convention médicale prochaine. Malgré cette augmentation, les médecins ne décolèrent pas pour autant. Claude Leicher estimant même qu’ils ont assez attendu. Depuis le 02 octobre dernier aucune avancée n’a eu lieu malgré ce qui a été dit. Ajoutant en plus : M. Revel parle d’une nouvelle convention en 2016, mais il omet de préciser qu’il faut neuf mois pour la mettre en route.

Si la discussion s’ouvre après février 2016, ça signifiera que François Hollande aura été le premier président de la République à imposer la diète quinquennale aux médecins.

Le gouvernement se réjouit de la réduction du déficit de la sécurité sociale, c’est ce qu’indique le secrétaire d’Etat au budget, Christian Eckert la semaine dernière. Il précise même que ce sont des chiffres jamais atteints depuis 2008. En 2014, rappelle en effet Le Monde (page 11), « le déficit de la Sécurité sociale s’est élevé à 9,7 milliards d’euros, soit 2 milliards de moins que prévu. L’année précédente, il était nettement supérieur : 12,5 milliards ».