Le cyborg : Nouvelle technologie pour vivre plus longtemps

By | novembre 22, 2014

Allons-nous vivre plus longtemps grâce aux nouvelle technologies ? C’est en tout cas le pari que prennent les transhumanistes du monde entier, réunis à Paris pour un premier colloque international sur le sujet, organisé du 20 au 22 novembre.

Selon eux, nous devons utiliser les progrès technologiques pour améliorer les performances humaines. Quelques-uns portent des espoirs fantasques, à l’image du biologiste qui aimerait mettre au point un traitement permettant de rajeunir de deux décennies les quinquagénaires d’ici à 2035. Certaines font polémique et peuvent même faire peur, comme les psychostimulants donnés aux soldats dans le but de réparer quelques-unes de leurs fonctions cognitives endommagées.
De nombreux humains bénéficient néanmoins des nouvelles technologies depuis le 20ème siècle. Il s’agit par exemple des personnes souffrant de troubles de l’audition, à qui on a implanté dans la cochlée des électrodes. Nous pensons également à la mise en place de pacemakers dans le cerveau il y a plus de 25 ans pour lutter contre la dépression.

Humanity+ est un organisme regroupant plus de 2 000 transhumanistes aux Etats-Unis. L’ATF (Association française du transhumanisme) est l’un de ses homologues actif en France, qui n’est composé quant à lui que de 200 membres. Ces personnes ont besoin d’argent pour développer leurs divers projets, et ce sont des grandes entreprises qui contribuent à les financer, notamment la NASA, Google et Paypal. Le service de paiement en ligne a notamment aidé à hauteur de 5 millions d’euros un laboratoire spécialisé dans la lutte contre le vieillissement, intitulé la Science Research Foundation.