Cannabis : hausse des cas d’intoxications chez les enfants de mois de 2 ans

By | octobre 20, 2015

L’agence du médicament (ANSM) a rapporté que 247 enfants âgés de moins de 10 ans ont été hospitalisés l’an passé à cause d’une intoxication au cannabis. En 2013, il y avait eu un peu moins d’une centaine d’enfants intoxiqués accidentellement à ces plantes.

Il s’agit d’une progression de plus de 60% selon les données collectées par la base nationale des hospitalisations. Ce sont essentiellement des enfants de moins de 2 ans qui ont subi des accidents l’an passé.

L’ANSM a précisé que les régions PACA, Rhône-Alpes et Ile de France sont les plus concernées par ce phénomène inquiétant. Les intoxications ont presque provoqué le décès de neufs enfants ces 4 dernières années. Par ailleurs, 120 enfants ont dû être hospitalisés au moins une journée à cause des symptômes sérieux qu’ils ont connus suite aux intoxications. Les tremblements, les phases d’agitation voire pire les vomissements et la détresse respiratoire sont des manifestations de l’intoxication chez les enfants. Il est bien entendu primordial d’alerter les structures d’urgence quand on suspecte qu’un enfant ait ingéré ce type de substance nocive.

Ces chiffres alarmants sont sans aucun doute liés à la prévalence du cannabis dans la population française mais aussi aux concentrations plus élevées en tétrahydrocannabinol (THC), le principe actif que l’on retrouve dans cette plante. L’ANSM a indiqué que les teneurs en THC atteignaient respectivement 12,6% et 17,4% dans l’herbe et la résine il y a deux ans.

En 2014, au moins un français sur 10 avait déjà consommé ce produit sous forme d’herbe ou de résine. C’est le produit illicite le plus populaire dans l’hexagone. Les usagers réguliers seraient approximativement 1 200 000 dans notre pays et il faut savoir que 120 000 hommes et femmes sont interpellés chaque année pour usage de cannabis.