Etats-unis : Découverte d’un virus mortel transmis par les tiques

By | février 24, 2015

Des tiques seraient à l’origine de la transmission d’un thogotovirus mortel. Les autorités sanitaires américaines ont expliqué qu’un quinquagénaire était décédé au printemps 2014 des suites d’une maladie transmise par des tiques.

Cet homme vivant à l’époque dans le Kansas, un état du Midwest des Etats-Unis, avait été piqué à plusieurs reprises par ce type d’acarien. Le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) avait découvert accrochée à son épaule une tique gonflée de sang. Il avait été hospitalisé car il ressentait de forts maux de tête et de la fièvre. Les traitements anti-biotiques n’ont eu aucun effet, il est décédé seulement 11 jours après son hospitalisation.

Le virus transmis par les tiques a été nommé « Bourbon », il s’agit du nom du compté d’où était originaire ce quinquagénaire. Les scientifiques ont indiqué que c’est la première fois qu’un thogotovirus entraîne la mort chez l’homme. Par ailleurs, c’est le 8ème cas d’infection par un thogotovirus provoquant des symptômes détectables chez l’homme.

Les tiques sont connues depuis un certain temps pour être responsable de la transmission de la maladie de Lyme. Cette infection bactérienne chronique touche chaque année des milliers de personne dans l’hexagone. Les symptômes sont variables et présentent des intensités différentes, c’est pourquoi cette pathologie est assez difficile à diagnostiquer.