Assouplissement des indemnités journalières en cas de Maladie, congé maternité ou invalidité

By | janvier 31, 2015

Le gouvernement avait annoncé à l’occasion du premier anniversaire du plan de lutte contre la pauvreté qu’il baisserait le seuil d’heures de travail nécessaires pour prétendre percevoir des indemnités journalières en cas d’arrêt de travail.

Les salariés devaient jusqu’à présent nécessairement justifier d’avoir travaillé 200 heures lors des trois derniers mois précédant l’arrêt de leur activité professionnels, mais la donne a changé avec la publication d’un nouveau décret au journal officiel ce 31 janvier 2015.

Il assouplit effectivement les conditions ouvrant droit aux indemnités journalières en cas de maladie, de congé maternité ou invalidité. Désormais 150 heures de travaillées par trimestre vont suffire, et 600 heures par an permettront d’accéder à ces prestations.

Le gouvernement a expliqué qu’il s’agissait d’une part d’une mesure favorisant la promotion de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Les femmes sont toujours plus exposées à l'emploi précaire et elles vont pouvoir bénéficier de ce dispositif. D’autre part, le ministère indique que cette mesure devrait contribuer à « la continuité et la qualité de vie des malades du cancer ».

Plus généralement, le ministère des Affaires sociales affirme que ce décret va avoir un impact positif sur la vie personnes ayant une activité à temps très partiel ou celles et ceux qui disposent de contrats de travail courts avec des périodes de chômage. De nombreux intermittents du spectacle vont par exemple profiter de ce dispositif qui rentre en vigueur ce 1er février.

A lire: Découvrez le site de l’assurance Maladie Ameli.fr