LIVRET A : 2015 Année de décollecte record

By | décembre 22, 2015

Le grand public qui ne s’intéresse pas aux placements immobiliers et qui évite les placements boursiers souvent risqués se tournent en toute logique vers le livret A. Mais l’année 2015 n’a pas été positive pour le compte d’épargne, c’est le moins que l’on puisse dire.

Les Français ont en effet retiré 9,58 milliards d’euros sur le livret A depuis début janvier. Le constat n’est pas non plus reluisant en ce qui concerne le LDD (Livret de Développement Durable et anciennement Codévi) puisque les établissement bancaires ont enregistré une décollecte de 2,09 milliards d’euros. Ce sont au total 11,67 milliards d’euros de perte de dépôts pour le LDD et le placement réglementé.

La faible rémunération du livret A explique en partie cette situation. Les épargnants profitent d’un taux de 0,75% actuellement. Il y a presque 3 ans, la rémunération s’élevait à 2,25%. Mais pourquoi la rentabilité du livret réglementé est-elle si peu attractive ? Le taux de rémunération est en fait indexé sur l’indice des prix et l’évolution des taux cours. Le niveau d’inflation observé en ce moment dans notre pays devrait d’ailleurs forcer le gouverneur de la Banque de France à diminuer une nouvelle fois le taux, il pourrait baisser à 0,25% lors du premier trimestre 2016.

Celles et ceux qui se demandent si faire dormir leur épargne sur ce type de compte demeure toujours utile doivent tenir compte de l’évolution de sa rentabilité au cours de la dernière décennie. Certes en 2011, les personnes profitaient d’un taux de 2%, mais l’inflation s’élevait au même moment plus de 2%, par conséquent la rémunération nette n’était pas positive, contrairement à aujourd’hui.