GFI Informatique bientôt repris par les Qatari

By | novembre 23, 2015

L’entreprise française GFI Informatique envisage de céder 51% de ses parts à la société Qatari Mannai Corporation. Cette opération de vente qualifiée « de vente amicale » par les 2 parties aura 2 impacts majeurs. En premier lieu, elle va servir à augmenter la valeur marchande de GFI Informatique de 561 millions d’euros environ… Et en second lieu, cette cession lui permettra de conquérir de nouvelles parts de marché sur le continent asiatique, notamment au Qatar et en Inde où Mannai Corporation est solidement implantée.

Une vente bénéfique pour les 2 parties

GFI Informatique compte tirer de nombreux bénéfices de l’opération de rachat actuellement en cours avec Mannai Corporation. Dans un premier temps, cette cession devra l’aider à donner un coup de booster à son développement et à enclencher une forte croissance. Ensuite, en s’appuyant sur le positionnement de Mannai Corporation en Asie et en Afrique, GFI Informatique compte s’imposer sur le marché international, et pourquoi pas devenir le leader des « services informatiques et produits logiciels de la zone EMOA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) ».
Par ailleurs, le projet de rachat de GFI informatique fait partie intégrante de la stratégie de croissance de Mannai Corporation. D’après son directeur Alekh Grewal, l’entreprise Qatari escompte diversifier son offre de services à l’international au travers de cette transaction « amicale ». En outre, elle obtiendra à l’issue de cette vente une partie des droits de vote au sein du conseil d’administration et de gestion de GFI informatique, et elle en sera désormais l’actionnaire majoritaire.

Quel est le coût de cette opération de rachat ?

Pour l’instant, aucune estimation du coût global de la vente qui se prépare entre GFI Informatique et Mannai Corporation n’a été donnée. Mais selon des sources proches des 2 parties, Mannai Coporation compte racheter à 8,5 euros chaque action qui lui sera cédée. Ce tarif représente 34% de plus que la valeur moyenne des actions de GFI au cours des 20 derniers jours. Si la vente est conclue à ce prix, la valeur boursière de GFI Informatique va augmenter de 561 millions d’euros.

Étapes essentielles de la vente de GFI Informatique

Les négociations sont actuellement en cours entre Mannai Corporation et Apax Partners et Boussard et Gavaudan qui sont les actionnaires majoritaires de GFI Informatique. Ils détiennent en effet 80% des actions de l’entreprise informatique. Toutefois, le projet de vente de GFI Informatique a déjà été approuvé par le conseil d’administration de l’entreprise. Mais pour que la vente soit conclue, il faut également obtenir l’avis favorable des principaux actionnaires, celui du CEE et enfin celui des autorités de tutelles compétentes.
En outre, Mannai Corporation ne va pas devenir propriétaire des 51% des actions qu’elle rachète dès la signature du contrat de vente. Celles-ci lui seront transférées progressivement, la première cession devant couvrir les 25% des actions. Ensuite, elle déposera une nouvelle offre de rachat toujours au coût de 8,5 euros par actions, et enfin, elle achètera auprès d’Apax Parnters et Boussard et Gavaudan les actions restantes pour constituer son paquet de 51%.