Le contrat d’Ecomouv avec l’Etat est définitivement rompu

By | octobre 30, 2014

Le gouvernement a annoncé qu’il allait résilier le contrat qui le lie avec la société Ecomouv. C’est le secrétaire d’Etat aux transports, Alain Vidalies, qui a révélé l’information ce jeudi au sénat. La société était chargée de la collecte de l’écotaxe, un dispositif signé en 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

Les mouvement de colères des Bonnets rouges bretons et des transporteurs routiers avaient contribué à la suspension du contrat au Printemps 2013 puis Ségolène Royal avait enterré ce projet cette année. C’est un péage de transit, lancé au début de l’année 2015 qui le remplace.

Ecomouv devait à l’origine recevoir 250 millions d’euros par an durant au moins 11 an et demi pour assurer la tâche que le gouvernement lui avait confié en 2011. Avec cet abandon, l’État devrait lui verser la bagatelle de 790 millions d’euros, une très bonne nouvelle pour nos finances publiques…
L’avenir s’assombrit également  pour les 200 salariés employés par cette entreprise chargée de la collecte, basée en Lorraine à Metz.