Les Bleus accrochés en Serbie

By | septembre 8, 2014

Malgré une ouverture du score de Paul Pogba, les Bleus doivent se contenter d’un match nul en Serbie. Malmenés en seconde période, les hommes de Didier Deschamps ne sont pas parvenus à enchaîner une deuxième victoire de rang, mais tout n’est pas à jeter. Loin de là.

Le debrief

Deuxième match de préparation pour l’Euro 2016 mais pas de deuxième victoire pour l’équipe de France. Après avoir battu jeudi dernier l’Espagne (1-0, Rémy), les Bleus ne sont pas parvenus à enchaîner ce dimanche soir. Avec une équipe largement remaniée (7 changements dans le onze de départ) et sur une pelouse en très mauvais état, les hommes de Didier Deschamps doivent se contenter d’un match nul en Serbie. Les Tricolores ont rapidement pris les devants par l’intermédiaire de Paul Pogba (13eme), mais les Serbes ont poussé pour revenir et ont logiquement égalisé sur un coup-franc magnifique d’Aleksandar Kolarov (80eme). Cette rencontre ne restera pas dans les annales, mais les coéquipiers de Hugo Lloris ont été appliqués et ont livré une nouvelle prestation encourageante. Et ceci malgré une seconde période délicate, durant laquelle les partenaires de Branislav Ivanovic ont multiplié les situations chaudes. On retiendra notamment la performance de Varane en charnière, la confirmation de Pogba au milieu de terrain et les prises de risques de Cabella, qui a néanmoins manqué de réussite et parfois de justesse. « DD » avait décidé de faire tourner son effectif et ses joueurs ont globalement répondu présent. Même si on attend évidemment mieux et si ça demande confirmation sur la durée. Les Français surfent sur la vague d’une Coupe du Monde 2014 rassurante et ont désormais rendez-vous le 11 octobre prochain avec le Portugal (qui s’est incliné à la maison contre l’Albanie).

Le film du match

9eme minute
Rémy récupère le ballon sur le côté droit de la surface serbe. Le joueur de Chelsea fixe son adversaire direct et arme une frappe du pied droit. Mais sa tentative est trop écrasée et trop croisée pour inquiéter Stojkovic.

13eme minute (0-1)
Cabella frappe un corner côté gauche. Alors que Mou.Sissoko ne parvient à dévier le ballon, son centre rebondit dans la surface serbe et arrive sur Pogba, seul au second poteau, qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide. Les Bleus prennent l’avantage sur ce plat du pied droit du milieu de terrain de la Juventus Turin !

24eme minute
Sur le côté droit, Tosic combine avec Tadic et repique progressivement dans l’axe. Après avoir pénétré dans la surface française, le joueur du CSKA Moscou arme une frappe du pied gauche qui ne trouve pas le cadre du but de Lloris.

45eme minute
A la suite d’un mauvais renvoi de Pogba, le ballon arrive sur Tadic, seul aux abords de la surface française. Plein axe, le joueur de Southampton arme une frappe croisée du pied gauche qui termine de peu à côté du but de Lloris. Les Serbes poussent en cette fin de première période, mais les hommes de Deschamps maîtrisent globalement les débats.

46eme minute
Lancé dans la surface serbe, Rémy est à la lutte avec deux défenseurs adverses. Nastasic parvient à intervenir mais le ballon revient sur Cabella qui arrive lancé. L’ancien Montpelliérain reprend instantanément du pied droit, mais Stojkovic est à la parade. Magnifique arrêt réflexe de l’ancien Nantais qui a eu la main gauche ferme.

56eme minute
Sur le côté droit, Pogba sert Cabella qui laisse passer entre ses jambes. Le ballon arrive sur Rémy qui remet sans contrôle pour l’ancien Montpelliérain qui est parti sur le côté droit de la surface serbe. C’est au tour de Cabella de centrer pour Rémy qui, à la lutte avec Ivanovic, ne parvient pas à reprendre correctement du pied droit.

57eme minute
Très légèrement décalé côté droit, Pogba remonte le terrain et tente sa chance aux abords de la surface serbe. Mais la lourde frappe décroisée du pied droit du Turinois est parfaitement détournée par Stojkovic.

63eme minute
Servi sur le côté gauche de la surface des Bleus, Markovic ne parvient pas à éliminer Varane et sert en retrait Kolarov. Le Citizen arrive lancé et tente sa chance du coin gauche. Mais Lloris se couche bien sur cette frappe croisée du pied gauche.

67eme minute
Lloris se détend bien sur sa droite sur une frappe enroulée du pied gauche de Kolarov, qui a tenté sa chance sur un coup-franc dans l’axe aux 28 mètres. Ivanovic fait mine de frapper mais laisse le Citizen s’en charger. Sa tentative est parfaitement enveloppée et prend la direction de la lucarne mais la parade de Lloris est impeccable.

80eme minute (1-1)
Egalisation de Kolarov sur coup-franc ! Ivanovic feinte une nouvelle fois une frappe et talonne pour Kolarov qui déclenche un missile du pied gauche des 25 mètres. Lloris ne peut que constater les dégâts et le ballon termine dans son petit filet gauche.

88eme minute
Z.Tosic frappe un corner côté gauche. Son centre est reprise au second poteau par Ivanovic, mais Lloris sort le grand jeu pour détourner la tête du capitaine serbe. Le ballon touche le poteau, mais A.Mitrovic ne parvient pas à reprendre. Les Bleus ont eu très chaud !

 

Les joueurs à la loupe
Serbie
Alors que STOJKOVIC (Maccabi Haïfa) ne peut rien faire sur le but français et a répondu présent face à Cabella ou à Pogba, la charnière composée de S.MITROVIC (Fribourg) et deNASTASIC (Manchester City) n’a pas forcément démérité. Sur les flancs, IVANOVIC (à droite – Chelsea) et KOLAROV (à gauche – Manchester City) sont progressivement montés en puissance. Défensivement et offensivement. Et c’est sur une combinaison entre les deux hommes que l’ancien joueur de la Lazio Rome a égalisé sur un coup-franc magnifique. Très gros match de l’ex-sociétaire de la Lazio Rome. De leur côté, MATIC (Chelsea) et GUDELJ(AZ Alkmaar) ont souffert face au milieu de terrain à trois têtes proposé par Didier Deschamps. Un cran plus haut, Z.TOSIC (CSKA Moscou) s’est montré plus incisif que TADIC(Southampton) et surtout que MARKOVIC (Liverpool), très décevant et maladroit dans ses initiatives. Titularisé en pointe, l’ancien Nantais DJORDJEVIC, aujourd’hui à la Lazio Rome, ne s’est pas procuré la moindre occasion franche. On ne l’a pas vu ce dimanche. Chez les entrants, on peut notamment souligner la prestation de l’Intériste KUZMANOVIC.

France
Aligné aux avant-postes, REMY a multiplié les courses pour déstabiliser la défense serbe et pour proposer des solutions à ses coéquipiers, mais ce n’était pas suffisant pour faire la différence et pour faire oublier BENZEMA (ou Giroud qui est « out » jusqu’à la fin de l’année), qui l’a remplacé à l’heure de jeu mais qui n’est pas non plus parvenu à s’illustrer. Confirmé sur le côté droit, MOU.SISSOKO a signé une nouvelle prestation convaincante. Toujours aussi solide, l’ancien Toulousain a su enchaîner après sa performance remarquée contre l’Espagne (1-0). A gauche, CABELLA a lui tiré le corner qui amène le but français. Avant de céder sa place à un LACAZETTE (61eme) transparent, le joueur de Newcastle n’a pas eu peur de tenter des choses. A revoir dans d’autres circonstances.

Au milieu de terrain, POGBA a fait preuve d’opportunisme pour débloquer la situation. Aux côtés du joueur de la Juventus Turin qui commence à prendre une nouvelle dimension en sélection, CABAYE s’est montré sobre et le plus souvent efficace en tant que sentinelle,SCHNEIDERLIN étant un peu plus discret mais tout de même appliqué. Derrière, DIGNE etSAGNA se sont surtout efforcés de bloquer les couloirs. Mission accomplie en première péridoe, mais ce fut nettement plus compliqué après la pause. Idem pour la charnière composée de VARANE et de MATHIEU. Le Madrilène et le Barcelonais ont livré une prestation très intéressante, mais la fin de match a été très délicate. Enfin, LLORIS a effectué plusieurs arrêts décisifs mais a dû s’incliner sur un coup-franc de Kolarov. Rageant.

Monsieur l’arbitre au rapport

Un match sans histoire pour M.Stark qui a bien tenu les acteurs de la rencontre.

Ça s’est passé en coulisses…

– Jeudi dernier au Stade de France, la France s’était imposée sur le plus petit des scores contre l’Espagne. Pour leur premier match depuis le Mondial brésilien, les Bleus avaient fait la différence sur un but de Loïc Rémy (74eme).

– Par rapport à la rencontre face à l’Espagne, Didier Deschamps, le sélectionneur des Blues, avait décidé de titulariser sept nouveaux joueurs ce dimanche soir. Seuls Lloris, Varane, Pogba et Mou.Sissoko avaient gardé leur place dans le onze de départ.

– Du côté des coéquipiers de Branislav Ivanovic, on retrouvait deux anciens pensionnaires du FC Nantes : Stojkovic et Djordjevic. Par ailleurs, il s’agissait du premier match du Néerlandais Dick Advocaat en tant que sélectionneur de la Serbie.

La feuille de match

AMICAL / SERBIE – FRANCE : 1-1
Stade du Partizan (12 500 spectateurs environ)
Temps doux – Pelouse en très mauvais état
Arbitre : M.Stark (ALL) (6)

Buts : Kolarov (80eme) – Pogba (13eme) pour France

Avertissements : Nastasic (64eme) et Djuricic (77eme) pour Serbie – Cabaye (66eme) et Pogba (72eme) pour France

Expulsion : Aucune

Serbie
Stojkovic (6) – Ivanovic (cap) (6), Nastasic (5), S.Mitrovic (5), Kolarov (7) – Gudelj (4) puis Kuzmanovic (61eme), Matic (5) – Tadic (4) puis Djuricic (61eme), Markovic (5) puis Ljajic (86eme), Z.Tosic (5) – Djordjevic (4) puis A.Mitrovic (75eme)

N’ont pas participé : Brkic (g), Basta, Rukavina, Tomovic, D.Tosic, Petrovic, Jojic, Ignjovski
Sélectionneur : D.Advocaat

France
Lloris (cap) (6) – Sagna (5), Varane (7), Mathieu (6), Digne (5) – Cabaye (6), Pogba (6) puis Matuidi (74eme), Schneiderlin (5) – Mou.Sissoko (6) puis Valbuena (82eme), Rémy (5) puis Benzema (60eme), Cabella (5) puis Lacazette (61eme)

N’ont pas participé : S.Mandanda (g), Ruffier (g), Mangala, Sakho, Debuchy, Evra, Mavuba, Griezmann
Sélectionneur : D.Deschamps

Source: http://www.beinsports.fr/