Vos futurs recruteurs seront peut-être des robots

By | octobre 2, 2019

robots cv

Si l’expression « La réalité dépasse la fiction » est parfois utilisée à tort et à travers, elle semble parfaitement adaptée à la situation suivante : imaginez que vous soyez convoqué à un entretien d’embauche… Jusque-là, rien d’anormal. Mais ici, ce n’est pas un être humain que vous devrez convaincre, c’est un logiciel ! Là est le principe d’Hirevue, une intelligence artificielle qui a déjà fait passer plus d’un million d’entretiens.

De plus en plus d’entreprises recrutent à distance

Peut-être avez-vous déjà fait l’expérience d’une discussion vidéo avec votre futur employeur, par le biais de Skype par exemple. De plus en plus d’entreprises choisissent désormais en effet de faire passer leurs entretiens d’embauche à distance.

Un nouveau pas a pourtant été franchi avec Hirevue, un logiciel composé d’algorithmes complexes permettant de décrypter le langage des candidats, mais aussi d’analyser le ton de leur voix ou leurs différentes expressions.

Comment se comporter lors d’un tel entretien ?

Il est important d’avoir son CV prêt et imprimé sous les yeux. Outil primordial, surtout si vous êtes stressé, il vous permettra de vous guider sur la chronologie de vos expériences lors de l’entretien. Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à chercher un exemple de CV qui vous plaise et vous représente bien.

Se sentir présentable et à son aise est un atout imparable. Il suffit de choisir une tenue adaptée au poste pour lequel vous vous présentez, mais dans laquelle vous serez à l’aise.

Enfin, il faut essayer de maitriser son attitude. Se tenir droit et regarder l’écran est primordial ! Vous pouvez laisser la fenêtre avec votre image ouverte pour y jeter un œil en cas de doute.

Quel est le principe d’Hirevue ?

Hirevue est un logiciel capable d’analyser les mots que vous employez, le ton sur lequel vous parlez, ainsi que vos expressions faciales. Il permet aux employeurs d’effectuer une première sélection.

Il vous sera d’abord demandé de vous présenter et de parler de vos expériences. Des questions vous seront également posées. La technologie analysera en temps réel vos mots et votre attitude.

Le niveau de stress dans votre voix sera aussi scruté, tout comme le délai de vos réponses. Plus étonnant, le logiciel analyse également votre tenue. Un candidat en T-shirt postulant dans une banque sera donc recalé par l’algorithme.

Plus de 25000 critères sont pris en compte. Mais, si la technologie peut impressionner, elle prévient certaines erreurs humaines. Car les calculs, eux, ne ressentent évidemment pas d’émotions. Ils peuvent même permettent de percevoir des qualités qu’un être humain n’aurait pas pu capter. Enfin, elle permet d’éviter les fautes pouvant être liées à la sympathie, ou à l’antipathie, que peut ressentir un homme face à vos réponses.