Mutuelle obligatoire : 300 000 entreprises ne sont pas encore prêtes !

By | octobre 23, 2015

Une nouvelle loi impose aux petites et moyennes entreprises l’obligation de mettre en place une couverture complémentaire santé collective (mutuelle d’entreprise) pour leurs salariés. Elles ont jusqu’au 1er Janvier 2016 pour faire le nécessaire. Mais à un peu plus de deux mois de l’échéance, environ 300 000 entreprises ne sont toujours pas prêtes, d’après les dernières estimations.

Un défi à remporter en moins de 3 mois

Alors que les grandes entreprises proposent depuis longtemps la mutuelle sous forme de contrat collectif, les petites et moyennes entreprises sont à la traîne. Ainsi, seuls deux tiers des employés en France peuvent bénéficier d’une mutuelle à prix réduit ; l’entreprise payant, en général, plus de 50%. Cet axe constituait une des priorités pour les syndicats, lors de la négociation avec le gouvernement de l’accord historique sur le marché du travail souhaité par François Hollande.

Finalement, cette priorité a été acceptée par le gouvernement et les PME françaises vont maintenant devoir se mettre au pas afin de proposer une mutuelle collective à leurs employés avant le 1er Janvier 2016, date butoir de mise en place du dispositif. Mais à un peu plus de deux mois de la fin de l’année 2015, d’après les dernières estimations, il resterait encore pas moins de 300 000 entreprises qui ne seraient pas prêtes. Et pour cause, cela n’est pas une mince affaire.

Un véritable casse-tête pour les petits patrons

Les PME ne sont pas de grands groupes avec des experts dans toutes les branches dont à besoin l’entreprise et il est difficile pour un petit patron de savoir vers quelle offre se tourner. Doit-il choisir le minimum qu’ordonne la loi ou doit-il offrir une meilleure couverture à ses salariés ? Doit-il en faire profiter uniquement son salarié ou alors aussi les conjoints et les enfants ? Tant de question qui viennent s’ajouter au fait, pourtant simple, de trouver la mutuelle santé avec qui il va passer son accord. D’ailleurs, pour cela, il existe de nombreux comparateur de mutuelle, comme celui-ci, pour ceux que ça intéressent : http://www.agissonspourlegalite.fr/comparateur-assurance/mutuelle-sante/.

Ainsi, tous les patrons n’ont que trois mois pour pouvoir se conformer à cette nouvelle loi. Un délai plutôt court quand on n’est pas expert et qu’on a une petite ou moyenne entreprise à faire tourner. En prime, même si il est devenu obligatoire pour les entreprises de proposer une mutuelle collective à leurs employés, ceux-ci ne sont pas tous obligés de l’accepter, comme le stipule cet article sur le site Service-public.fr !