PSA Peugeot Citroën lancement du moteur hybride essence

By | novembre 12, 2014

50 kilomètres de roulage

PSA Peugeot Citroën a annoncé à ses employés travailler sur l’hybride essence. Ce nouveau projet aidera d’une part le groupe automobile Français à s’adapter aux futures réglementations en matière d’émissions au niveau mondial. D’autre part, il devrait favoriser le développement des ventes sur le vieux continent et à l’international, dans la lignée des objectifs présentés dans le plan Back in the Race. Le développement de l’hybride essence n’aurait pas de conséquences notables sur le nombre d’effectifs du groupe, l’entreprise de Carlos Tavares explique seulement que des employés évoluant actuellement à Sochaux et à La Garenne (commune des Hauts-de-Seine) sur d’autres projets, seraient réaffectés au développement de « cette chaîne de traction Hybride Plug-in essence ». Un Peugeot Quartz équipé d’une motorisation hybride rechargeable avait notamment été dévoilé lors du salon mondial de l’auto en octobre dernier.

L’abandon de l’Hybrid4

Cette technologie permettra la commercialisation de véhicules présentant un un roulage de type de 50 km en mode urbain et péri-urbain. A priori, elle équipera uniquement les voitures haut de gamme chez PSA. La développement d’une seconde génération de l’Hybrid4, un système hybride avec un moteur diesel, ne devrait pas aboutir. Les mauvaises ventes en Chine ont très probablement pesé dans balance pour les cadres de PSA. Par ailleurs, la commercialisation de véhicules équipés de l’Hybrid Air ne devrait pas avoir lieu avant 2017. Le groupe est toujours à la recherche d’un partenaire, capable de produire à assez grande échelle avec cette technologie innovante.