Les délais pour un rendez-vous médical encore plus long

By | novembre 18, 2014

Les Français estiment que le système de soins se dégrade significativement dans leur pays à en croire les résultats d’une étude de l’Ifop, commandée par le cabinet Jalma, et réalisée en ligne entre fin octobre et début novembre. Plus 6 personnes interrogées sur 10 pensent que la situation s’est détériorée en milieu hospitalier, et 52% jugent que c’est également le cas pour la médecine de ville dans l’hexagone.

Des sommes à la charge des patients jugées trop élevées

Le temps d’attente pour parvenir à programmer une visite médicale (généraliste, ophtalmologue, dermatologue…) est la première raison évoquée chez les interviewés (40% d’entre eux). Nous apprenons par ailleurs que ce problème a favorisé le renoncement aux soins chez un spécialiste pour 64% des Français et 55% pour un rendez-vous chez un généraliste.

La dégradation du système de soins est dûe aux sommes trop importants restants à la charge du patient dans les cliniques privées pour plus de 4 interviewés sur 10. Un tiers des patients qui renoncent à aller voir leur généraliste le font à cause du prix de la consultation.

Programmer un rendez-vous chez un spécialiste est de plus en plus fastidieux. Cela nécessite en moyenne une trentaine de jours pour un ORL, 42 jours pour un cardiologue, 57 pour un gynécologue et 111 jours pour rencontrer un ophtalmologue en France. L’attente est également longue en milieu hospitalier : effectivement, une personne doit patienter en moyenne un mois et demi pour voir un cardiologue tandis qu’il faut respectivement 81 jours et 56 jours de patience pour obtenir un rendez vous chez un ophtalmologue et un dermatologue.