B.B. King, la légende du Blues s’éteint à 89 ans

By | mai 16, 2015

B.B King (diminutif de Blues Boy King) est mort ce jeudi 14 mai à Los Angeles, il s’est éteint à l’age de 89 ans. La nouvelle a été annoncée par son avocat Brent Bryson.

Son état de santé s’était déjà bien dégradé depuis plusieurs mois, on avait par exemple appris son hospitalisation en avril dernier, directement liée à son diabète, qui avait provoqué sa déshydratation.

Il performait encore l’an passé mais il avait dû renoncer à continuer à partager son amour de la musique après avoir reçu un diagnostic d’épuisement et de déshydratation. Il n’avait en effet pas pu terminé sa tournée à New York comme c’était initialement prévu.

Son vrai nom était Riley B. King, et il était né au Mississippi (Etat du sud des Etats-Unis) le 16 septembre 1925. Sa carrière a été marquée par de nombreux tubes, en particulier dans les années 50-60 lorsqu’il a sorti Woke Up This Morning (1956) et Sweet Little Sixteen (1964).

Le talent de B.B King s’est également exprimé à la fin des années 80 avec le featuring accompli avec le groupe U2 sur When Love Comes To Town. Cet artiste est à l’origine d’une cinquantaines d’albums depuis son arrivée dans le milieu de la musique dans les années 40. De nombreux guitaristes se sont inspirés des compositions et du style de B.B King, notamment Jeff Beck et Eric Clapton.

Ce dernier a d’ailleurs rendu hommage au défunt à travers une petite vidéo postée sur la toile. Son aura dépassait largement le milieu du Blues puisqu’il avait assuré la première partie d’une des tournées des Rolling Stones.

L’annonce de son décès a bouleversé tous les amoureux du blues mais également de hauts dirigeants, à l’image du président américain Barack Obama
« Le blues a perdu son roi et l’Amérique une légende » a-t-il déclaré.