Barthez se résout au National

A_UNIVERS_TELEPHONIE_468x60.gif

Luzenac ne jouera pas en Ligue 2 cette saison, c’est une certitude. Le club ariégeois a abdiqué suite à la décision du justice qui a donné raison à la LFP. Fabien Barthez a exprimé ses regrets ce dimanche, confirmant également une demande de réintégration en National.

« Tout le monde est perdant dans l’histoire. » Invité ce dimanche du Canal Football Club sur Canal+, Fabien Barthez, directeur général de Luzenac, a exprimé son incompréhension et surtout ses regrets suite à la décision de la justice administrative. Elle avait donné raison à la Ligue de football professionnel dans le conflit l’opposant au club ariégeois, empêché de monter en Ligue 2.

« On parle beaucoup de solidarité dans le football, j’aurais aimé que les instances nous accompagnent et ne nous sanctionnent pas directement, a expliqué l’ancien portier de l’équipe de France. J’ai ce petit sentiment qu’on a sauté sur l’occasion pour nous arrêter net. » Barthez souhaite néanmoins que la situation de Luzenac profite à d’autres. « J’espère que ça changera le futur des clubs amateurs, il y a eu l’arrêt Bosman en 1995 dans le football, j’aimerais que l’affaire Luzenac permette à ces clubs amateurs d’être accompagnés dans le futur pour accéder à la Ligue 2. »

Dans l’immédiat, le club qui avait acquis sportivement sa montée ne figure dans aucun championnat. Fabien Barthez va donc « demander à Noël Le Graët notre réintégration en National. (…) Je ne sais pas ce qui est possible ou pas, ce que je sais, c’est que nous avons un club, des joueurs, des supporters, des bénévoles, une école de foot… on ne peut pas laisser tomber tout ça. C’est une vraie économie derrière, on était une petite locomotive. » Avant de conclure d’un petit tacle. « Les valeurs et les fondamentaux du sport ont disparu dans cette histoire. »

A_UNIVERS_INFORMATIQUE_300x250.gif
Pin It

Les commentaires sont fermés