Qu’est-ce que l’arthrose du genou ou gonarthrose ?

arthrose du genou
A_UNIVERS_TELEPHONIE_468x60.gif

Vous avez du mal à vous lever le matin, souffrez à la montée ou à la descente des escaliers, supportez de moins en moins la station debout ou encore éprouvez une raideur continue dans le genou ?

Peut-être souffrez vous d’arthrose dans cette partie du corps qui a la lourde tâche de supporter votre poids. La gonarthrose, ainsi qu’on la surnomme, est en effet la maladie articulaire la plus fréquente chez les personnes de plus de 40 ans : elle concerne ainsi 30% des individus entre 65 et 75 ans.

A quoi est-elle due précisément ? Le genou est une articulation osseuse recouverte de cartilage. Or, celui-ci, sous l’action du temps et de différents autres facteurs, peut se réduire au fur et à mesure, pour finalement disparaître. Il s’agirait plus précisément d’un déséquilibre entre la régénérescence et la dégénérescence de ce cartilage. Il en résulte des frottements de plus en plus douloureux entre les articulations ou encore le tissu synovial. Au niveau visuel, le genou prend un aspect noueux caractéristique de cette étiologie.

La douleur, localisée uniquement dans la région du genou, se partage entre des épisodes aigus, où la gonarthrose peut jusqu’à empêcher le sommeil, et une phase chronique où il s’agit plus de gêne au quotidien.

Si elles sont mal connues, les origines de la gonarthrose commencent à se dévoiler au fil des études scientifiques. Sont pointés du doigt différents facteurs, l’hérédité, la sédentarité, l’obésité, le port régulier de charges lourdes ou une pratique sportive trop intense.
Si le phénomène dégénératif du cartilage est irréversible, il peut toutefois être ralenti par des mesures d’hygiène de vie simples : la perte de poids, le sport via la marche, l’aquagym. Séances de kinésithérapie et cures thermales ont également fait leurs preuves.

Cependant, certains traitements peuvent apporter un soulagement l’arthrose du genou. C’est le cas des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) en comprimés ou crème. Pour une action sur le plus long terme, des substances telles que la chondroïtine et le glucosamine, qui hydratent le cartilage, les collagènes et la kératine qui le renforcent et l’acide hyaluronique , lubrifiant naturel proche du tissu synovial, ont une efficacité prouvée.

A_UNIVERS_INFORMATIQUE_300x250.gif
Pin It

Les commentaires sont fermés