Allergies : le ministère recommande une diminution du remboursement des traitements

allergie pollen
A_UNIVERS_TELEPHONIE_468x60.gif

La Haute Autorité de Santé a récemment remis au Ministère de la Santé un rapport dans lequel elle préconise une diminution du remboursement des traitements des allergies saisonnières, qu’il soit par voie injectable ou par procédé de désensibilisation.

Des traitements inefficaces ?

allergie pollen

Pour justifier une telle recommandation, la Haute Autorité de Santé avance un argument selon lequel l’efficacité de ces traitements serait faible et mal démontrée. Les allergologues, les patients et les professionnels de santé ont immédiatement contesté cette recommandation, craignant l’accroissement des inégalités dans l’accès aux soins.

Effectivement, ce rapport recommande concrètement de diminuer le pourcentage remboursé sur le prix du traitement. Aujourd’hui à hauteur de 65%, il passerait à 15% et le reste à charge des patients augmenterait donc considérablement. Évidemment, les patients disposant d’une meilleure mutuelle souffriraient moins de cette diminution.

Eviter la poussière pour lutter contre les allergies

Les médicaments et les traitements médicaux ne sont pas l’unique moyen de combattre les allergies et chacun, en adoptant des comportements à la portée de tous, peut diminuer les effets du pollen sur son organisme.

En premier lieu, il est très important de garder sa maison la plus propre possible pendant les périodes de crise, quitte à passer l’aspirateur avant de se coucher. Favorisez un aspirateur puissant et silencieux. Puissant parce qu’il est impératif qu’il vous débarrasse efficacement des allergènes et silencieux parce que vous ne voulez pas vous attirer les foudres de vos voisins.

Veillez également à vous rincer les cheveux avant de vous coucher pour vous débarrasser du pollen qui pourrait être coincé dedans. Vous diminuerez ainsi significativement l’inflammation de votre système respiratoire et vous passerez une meilleure nuit.

Enfin, évitez les parcs et les forêts dans la journée et n’aérez votre logement qu’à l’aube ou le soir, quand les pollens sont moins nombreux dans l’air. Vous pouvez également profiter de l’alerte pollen mise en place par le gouvernement et disponible sur votre smartphone.

Les allergies, une pathologie de plus en plus répandue

Si cette recommandation inquiète les professionnels, c’est bien parce que les allergies aux pollens concernent un nombre de plus en plus élevé de français.

Les allergies affecteraient entre 25 et 30% de la population française et plus de 300 000 d’entre eux suivraient actuellement un traitement de désensibilisation, un traitement long et coûteux qui permet de se débarrasser définitivement de sa sensibilité aux allergènes.

Si l’allergie aux pollens n’est que très rarement grave, elle peut se montrer particulièrement handicapante, surtout sans traitement. Une diminution des remboursements pourrait donc avoir de fâcheuses conséquences sur le quotidien de nombreux français.

Pin It

Les commentaires sont fermés