UMP : Le ministère de l’économie a bien donné son aval au paiement des pénalités

sarkozy ump
A_UNIVERS_TELEPHONIE_468x60.gif

Nous apprenons en ce début de semaine une nouvelle information concernant les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. Le ministère de l’économie a bien donné son aval au paiement des pénalités par l’UMP en novembre dernier. Ces pénalités avaient été infligées par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, pour dépassement du plafond autorisé, s’élevant à 22,5 millions d’euros.

Cette information est dévoilée par le JDD, qui possède les notes rédigées par de hauts fonctionnaires de Bercy, et elles sont également relayées par les auteurs de « Sarko s’est tuer », Gérard Davet et Fabrice Lhomme. Le chèque a bien été réglé par l’UMP en novembre 2013, ce qui aurait fortement déplu à François Fillion, qui aurait affirmé à l’époque à Jean-Pierre Jouyet, ancien bras droit de l’actuel président, qu’il s’agissait d’un « abus de bien social ». Des avocats sont ensuite mandatés par le parti pour contester le paiement des 400 000 euros. Après une enquête préliminaire, le parquet de la capitale ouvre le mois dernier une une information judiciaire pour « abus de confiance », « complicité » et « recel ».

Selon Gérard Davet et Fabrice Lhomme, l’ancien premier ministre aurait demander à Jean-Pierre Jouyet de « taper et taper vite » sur l’ex président de la république. Le parquet aurait-il pu être influencé par une intervention politique ?

Nous imaginions que la prochaine course aux primaires à droite allait être intéressante à suivre, elle pourrait même s’avérer très tumultueuse entre François Fillon, Nicolas Sakozy, Alain Juppé et d’éventuels autres prétendants à la présidentielle.

A_UNIVERS_INFORMATIQUE_300x250.gif
Pin It

Les commentaires sont fermés