les députés ont voté la reconnaissance de l’Etat palestinien

assemblee national
A_UNIVERS_TELEPHONIE_468x60.gif

Les parlementaires Français ont voté aujourd’hui par 339 voix contre 151 une proposition de résolution non contraignante destinée à la reconnaissance d’un état Palestinien. Elle est à l’origine des députés socialistes, qui ont reçu le soutien massif des écologistes ainsi que du Front de gauche.

Sans surprise, l’opposition composée des centristes et des parlementaires UMP a essentiellement voté contre la reconnaissance de l’Etat de Palestine.

Le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde s’est exprimé ce mardi aux micros de BFM TV. Il stigmatise cette résolution socialiste, qui va par exemple à l’encontre du vote allemand, et symbolise la « dispersion des positions européennes ». D’autre part, il rappelle que l’OLP ne réclame pas cette reconnaissance unilatérale et il s’interroge sur l’impact de ce vote sur la réalité empirique en Palestine. Nicolas Sarkozy a quant lui affirmé que ce type de décision concernait prioritairement le pouvoir exécutif et non l’assemblée nationale.

La France est loin d’être la première nation à se préoccuper de la situation dramatique que l’on connait au Proche-Orient. Actuellement, près de 7 pays sur 10 ont déjà reconnu la Palestine, il s’agit essentiellement de territoires situés au moyen-Orient, sur le territoire Africain et des ex-pays membres de l’Union Soviétique. Mais l’Europe a du mal à s’entendre sur le sujet, comme l’a évoqué Jean-Christophe Lagarde. La Suède est le tout  premier pays de l’Union Européenne à avoir reconnu l’Etat de Palestine. Les Parlements britanniques et espagnols poussent quant à eux leur gouvernement respectif à cette reconnaissance.

A_UNIVERS_INFORMATIQUE_300x250.gif
Pin It

Les commentaires sont fermés