Allocations familiales : ce que la réforme veut changer !

Actualités correspondant à Allocations familiales
A_UNIVERS_TELEPHONIE_468x60.gif

Les allocations familiales sont des programmes d’aide mis en place par un gouvernement pour allouer une certaine somme d’argent aux familles en vue de les assister dans les charges familiales.

En France, les allocations familiales sont destinées aux personnes ayant à leur charge au moins deux enfants dont l’âge est inférieur à 20 ans sans aucune condition de ressource.

Allocataires: qui peut bénéficier des allocations familiales ?

Distribuées par les caisses d’allocations familiales, elles sont destinées à toute personne résidant sur le territoire français même de nationalité étrangère sous quelques conditions particulières.

En effet, les personnes bénéficiaires des allocations familiales doivent avoir en charge au moins deux enfants de moins de 20 ans.
Même si ces derniers ne présentent aucun lien de parenté avec le bénéficiaire des allocations familiales.
Ces familles bénéficient entre autres d’une réduction sur l’IR (Impôt sur le revenu) et d’une majoration sur la prime pour l’emploi sous certaines conditions de la caisse.

Différents types d’allocations familiales

En France, les allocations destinées aux familles se distinguent en plusieurs types dont les allocations de naissance et d’adoption, les aides à la garde d’enfant, les examens médicaux prénatals et post-natals, les autres allocations destinées aux familles et changement de situation et les allocations destinées aux familles : règles applicables aux étrangers.

Parmi ces différents types d’allocations familiales, l’on peut parler entre autres de :

  • Prime à la naissance : c’est une prime dont le versement s’effectue pendant la grossesse de la femme. Le but de cette prime est de prendre en charge en partie toutes les dépenses occasionnées par une grossesse, la naissance de l’enfant ainsi que son entretien.
    Afin de bénéficier de la prime de naissance, la femme doit être en état de grossesse, disposer des ressources minimum à un certain plafond puis faire son premier examen prénatal médical.
  • Prime à l’adoption : Comme son nom l’indique, cette prime a pour but de gérer les dépenses engendrées par l’adoption d’un enfant puis son entretien. Pour bénéficier de ce type d’allocation, l’adoption doit être faite par l’intermédiaire d’un service d’aide sociale à l’enfance ou d’un organisme français autorisé pour l’adoption ou encore d’une autorité étrangère compétente. Aussi, l’adoption doit porter sur un enfant âgé de moins de 20 ans puis l’adoptant doit disposer des ressources minimum à un certain seuil.

Complément familial : elle fait partie des autres allocations familiales destinées aux familles et changement de situation puis concerne les familles ayant au moins trois enfants à charge.

  • Allocation de rentrée scolaire : elle permet d’assister les familles au financement des dépenses liées à la rentrée scolaire. Prime de déménagement : c’est également l’une des allocations familiales destinées aux familles et changement de situation.

La Déclaration de situation pour les prestations familiales et les aides au logement s’effectue via la CAF de votre région, grâce au formulaire Cerfa n°11423*05.

A_UNIVERS_INFORMATIQUE_300x250.gif
Pin It

Les commentaires sont fermés