Turquie : La Une de Charlie Hebdo interdite sur internet

charlie hebdo turquie
A_UNIVERS_TELEPHONIE_468x60.gif

Les autorités turques ont condamné et interdit la diffusion sur internet de la Une de Charlie Hebdo paru cette semaine avec la caricature de Mahomet. Cette Une a suscité plusieurs réactions dans le monde musulman qui n’ont pas empêché certains journaux et sites de la publier dans leur parution.

Le mercredi dernier, la justice turque et principalement un tribunal de Diyarbakir a demandé que toutes les pages web qui reproduisent la Une de Charlie Hebdo de cette semaine soient bloquées en Turquie. En effet, le journal français a mis à la Une de sa nouvelle parution une caricature de Mahomet en larme qui porte une pancarte sur laquelle il est écrit : Je suis Charlie, le slogan des manifestants condamnant les attaques jihadistes contre le journal français le 7 janvier dernier.

D’autres autorités du monde musulman ont dénoncé cette Une qu’elles considèrent comme une provocation de la part de Charlie Hebdo puisque l’islam interdit la représentation de Mahomet. Bien que ces autorités n’applaudissent pas l’attaque contre Charlie Hebdo, elles dénoncent une forte ascension de l’islamophobie. La diffusion du journal est interdite au Sénégal et des manifestants sont descendus dans les rues en Mauritanie et aux Philippines pour exprimer leur indignation contre Charlie Hebdo. Sur les réseaux sociaux aussi, il y a plusieurs messages contre la distribution du journal français.

Quelques soutiens à Charlie Hebdo en Turquie

Le journal Cumhuriyet, adversaire du président turc, a pourtant publié la Une de Charlie Hebdo dans ses colonnes. Cependant, ils ont pris quelques précautions en ajoutant par exemple à la caricature ces mots : « Le terrorisme est un crime contre l’humanité, quelle que soit son origine. C’est pour cela qu’il (le prophète) tient dans sa main une pancarte +je suis Charlie+ ». A cause de cette publication, des militants ont manifesté devant le siège du journal après sa parution.

Cumhuriyet n’est pas le seul a montré son soutien à Charlie Hebdo. En effet, tous les trois principaux journaux satiriques de la Turquie sont parus avec une même couverture portant le slogan « Je suis Charlie ». Il y a également des sites internet turcs qui ont publié la caricature sur leur page toute la journée du mercredi malgré l’interdiction.

A lire aussi : La renaissance de Charlie Hebdo

A_UNIVERS_INFORMATIQUE_300x250.gif
Pin It

Les commentaires sont fermés